Les chrétiens persécutés

en Espagne    

Religion et République

Fermer 1 la religion pendant la II République

Fermer 2 le contexte et la persécution

Fermer 3 Le massacre

Fermer 4 Le massacre à Madrid

Fermer 5 Le massacre des" prisonniers politiques"

Fermer 6 Elaboration de la Constitution en 1931

Fermer 7 rapport du ministre Irujo

Fermer 8 les tchékas

Fermer 9 désinformation

Fermer Arguments

Fermer Judas

Fermer Le cardinal Segura

Fermer Persécution au Mexique

Fermer Précédents en France (loi 1905)

Fermer Réflexions

Fermer informations récentes

Fermer la persecucion religiosa oficializada

Fermer liste des 498 béatifiés

Réflexions

Fermer Des intélectuels catholiques?

Fermer Refexions sur la violence

Fermer a propos des Brigades Internationales

Fermer la guerre civile n'est pas terminée

Fermer le génocide vendéen

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 8 membres


Connectés :

( personne )
Contacts

 

 

 Ce site a été scindé. Il y a la partie persécution religieuse en Espagne et la partie persécution religieuse en France.
Voici le lien  pour la partie France:
http://persecution-religieuse-france.la-guerre-d-espagne.net/ 
Nom du site: Persécution religieuse et christianophobie

Sondage
appréciations
 
super
à recommander
Très bien
Bien
Passable
bof
grrrrrr
Résultats
informations récentes - Informations récentes

La Generalitat de Cataluña a publié une liste nominative des 8 352 morts assassinés en zone "rouge" entre Juillet 1936 et janvier 1939 sous le gouvernement de Companys

C'est une première. Ces morts étaient jusqu'à présent les plus oubliés de l'Histoire.

Entre eux on trouve :

1 190 curés

750 religieux

50 religieuses.

L'Histoire, curieusement, n'avait retenu que les assassinats commis dans la zone franquiste et aucun de ceux perpétrés par la "jeune démocratie" par un peuple profondément humaniste épris de justice et de liberté.

On peut aussi constater que ceux qui reprochent à l'Église de s'être rangée du côté de Franco, font preuve d'une cynique mauvaise foi uniquement dépassée par une hypocrisie sans limites.

En effet entre juillet et septembre 1936 il y eu 4 627 assassinats sans autre forme de procès en Catalogne.

En total (?) :

Prêtres, religieux, religieuses                            2 441

Liga regionalista                                                   281

Carlistas                                                            1 199  

C.E.D.A                                                                213  

Falange                                                                108

Renovación Española                                            70

Acción Ciudadana                                                117

Unión Patriótica                                                      36

Sindicato Libre                                                     110

Federación de Jóvenes Cristianos                         18

Autres                                                                     34

Il s'agit là uniquement de la Catalogne, mais des assassinats du même ordre furent exécutés dans toute la zone républicaine. À Madrid par exemple il y eu 17 000 morts, la plupart avant le mois de novembre 1936. Le chiffre total varie suivant les sources de 50 000 à 85 000 morts sans, ou avec une parodie, de procès. Il suffisait parfois de posséder chez soi un signe religieux comme un crucifix, un chapelet, une médaille pour mériter la mort. Porter une cravate suffisait aussi. Les assassinats étaient souvent précédés d'émasculation pour les hommes, viols pour les femmes et suivis de mutilations et de démembrements.

Et on continue à appeler cela une jeune démocratie !! Une jeune démocratie éprise de justice, d'humanisme et de liberté et luttant contre le fascisme !

La première définition du mot fascisme était : politique imposée au peuple par la force. Qui étaient les fascistes alors ?

Il ne faut pas oublier aussi que la persécution contre les chrétiens, mais en particulier contre les catholiques, avait commencé en Mai 1931.

Et on reproche à l'Église de s'être rangée du côté de Franco. Elle se rangea forcément derrière ceux qui n'assassinaient pas ses membres.

 


Date de création : 10/02/2017 @ 18:49
Dernière modification : 22/02/2017 @ 15:20
Catégorie : informations récentes
Page lue 164 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Présentation

                     Les chrétiens persécutés

 Persécution en Espagne pendant la II République



La conduite de l'Eglise espagnole pendant la guerre civile est encore et toujours, violemment critiquée.
On l'accuse d'avoir été réactionnaire, hypocrite, fasciste, obscurantiste. Elle aurait été soumise aux puissants et aurait méprisé les pauvres. Immensément riche, elle se serait rangée du côté de la force de peur de perdre ses privilèges.

Pourtant, il suffit d'étudier un peu cette époque pour s'apercevoir que toutes ces critiques ne dépassent pas le stade de la propagande. Elles peuvent facilement être réfutées, une par une.
C'est ce que vous pourrez trouver sur ce site.

Lisez argument par argument. vous comprendrez vite qu'il suffit juste d'un peu de bon sens, pour s'en convaincre.
Puis vous pourez lire  quelques unes des horreurs commises dans la page "le massacre"
 

 



Webmaster - Infos


france_mwxx.gifJe remercie les internautes qui  donnent leurs appreciations.

Vous pourrez trouver mon livre  Le choc des deux Espagne sur la guerre d'Espagne (hors des sentiers battus et des idées toutes faites), dans toutes les Fnacs, les grandes librairies, les sites de vente par correspondance au prix de 20, 90 euros. Contribuer à rétablir la Vérité.

Merci encore

^ Haut ^