Les chrétiens persécutés

en Espagne    

Religion et République

Fermer 1 la religion pendant la II République

Fermer 2 le contexte et la persécution

Fermer 3 Le massacre

Fermer 4 Le massacre à Madrid

Fermer 5 Le massacre des" prisonniers politiques"

Fermer 6 Elaboration de la Constitution en 1931

Fermer 7 rapport du ministre Irujo

Fermer 8 les tchékas

Fermer 9 désinformation

Fermer Arguments

Fermer Judas

Fermer Le cardinal Segura

Fermer Le fascisme rouge revient

Fermer Persécution au Mexique

Fermer Précédents en France (loi 1905)

Fermer Réflexions

Fermer informations récentes

Fermer la persecucion religiosa oficializada

Fermer liste des 498 béatifiés

Réflexions

Fermer Des intélectuels catholiques?

Fermer Refexions sur la violence

Fermer a propos des Brigades Internationales

Fermer la guerre civile n'est pas terminée

Fermer le génocide vendéen

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 10 membres


Connectés :

( personne )
Contacts

 

 

 Ce site a été scindé. Il y a la partie persécution religieuse en Espagne et la partie persécution religieuse en France.
Voici le lien  pour la partie France:
http://persecution-religieuse-france.la-guerre-d-espagne.net/ 
Nom du site: Persécution religieuse et christianophobie

Sondage
appréciations
 
super
à recommander
Très bien
Bien
Passable
bof
grrrrrr
Résultats
halte.jpgla guerre civile n'est pas terminée - la guerre civile n'est pas terminée

Les catholiques espagnols ont du souci à se faire.

Prenons un fait qui peut paraître anodin, mais qui peut illustrer le climat qui s'installe en  Espagne :

Deux conseillers municipaux de Madrid ont été inculpés. L'une pour un délit contre les droits fondamentaux  de liberté religieuse et l'autre pour offenses humiliantes aux victimes d'attentats.  . Les deux sont membres du parti politique Podemos.

Guillermo Zapata, conseiller municipal à la Culture à Madrid -donc avec un QI élevé- déjà connu pour ses provocations antisémites  comme celle-ci : Comment fait-on entrer cinq cents juifs dans un taxi ? Et la  réponse démontrant une intelligence hors du commun : En les réduisant en cendres ! Il fut inculpé pour cette phrase concernant Irène Villa: Han tenido que cerrar el cementerio de Alcàsser para que no vaya Irene Villa a por repuestos" (Il a fallu fermer le cimetière d'Alcàsser pour ne pas qu'Irène Villa aille y chercher des pièces de rechanges.)

Qui est Irène Villa ? Irène Villa est une journaliste, écrivain et psychologue -presse écrite et radio-  et skieuse paralympique. A l'âge de 12 ans, elle et sa mère furent  victimes d'un attentat d'ETA. Elle y perdit les deux jambes et trois doigts de sa main gauche.)

Guillermo Zapata a bénéficié d'un non-lieu (Il ne faut pas demander les opinions politiques du juge)

Rita Maestre (ou Mestre suivant les sources)porte-parole du  Conseil Municipal de Madrid également, est inculpée pour avoir participé à une manifestation pacifique contre la présence d'une chapelle dans les locaux d'une université. C'est au moins ce qu'elle dit. Devant le juge on peut  voir qu'elle ment à plusieurs reprises. C'est les caméras de surveillances qui le démontrent. On la voit avec des pancartes du portrait du pape (alors Benoit X VI) une croix gammée sur la poitrine, puis on l'aperçoit torse nu à l'intérieur de la chapelle criant ces slogans :

Me cago en Dios...........................................................Je chie sur Dieu

Contra el vaticano poder clitoriano ……………Contre le vatican pouvoir clitorien

Vamos a quemar la conferencia episcopal………Nous allons brûler la conférence épiscopale

El papa no nos deja comernos las almejas………Le pape ne nous laisse pas nous manger les "moules"

Arderéis como en el 36……………………………….Vous brûlerez comme en 36

Sacar los rosarios de nuestros ovarios………………..Sortez les rosaires de nos ovaires

Menos rosarios y más bolitas chinas……………..Moins de rosaires et plus de petites boules chinoises.

Il faut dire qu'il a fallu allez voir sur Internet ce qu'étaient les petites boules chinoises: Ce sont des petites boules que l'on s'introduit dans le vagin. A l'intérieur il y a d'autres boules plus petites et les chocs entre elles sont sensés procurer du plaisir aux femmes et une lubrification du vagin.

Ensuite deux filles s'embrassèrent sur la bouche en signe de provocation

A l'heure où ces lignes sont écrites le verdict n'a pas encore été rendu, mais parions, qu'elle aussi,  sera acquittée.

Il faut aussi préciser que la chapelle située à l'intérieur de l'université servait à trois religions à tour de rôle.

Rita Mestre martyre brûlée par l'Eglise. Et sous la gravure ce commentaire: Torquemada revient.

Voici comment voient les choses ceux de Podemos

Comment voulez-vous que ces deux Espagne se rencontrent un jour ?

Mais ceci n'est qu'un détail. Comme en 1931 les mesures contre l'Eglise et les catholiques en général commencent à pleuvoir. Chaque jour TV13 sensée être proche de l'Eglise en annonce des nouvelles. Elles correspondent au vieil anticléricalisme radical de toujours des gauches.

  • Suppression (par "erreur") de noms de rues rappelant les victimes martyres à cause de leur foi pendant la guerre civile.
  • Interdiction d'aumôneries dans les établissements d'enseignement.
  • Interdiction de représentants élus dans les processions. Il y en a même qui proposent de faire des processions "laïques" et d'autres des "pasos" obscènes comme des représentations de vagins.
  • Suppressions des subventions aux établissements d'enseignement religieux (Enseignement libre en France Ni un euro a los colegios que recen. Pas un euro aux collèges où l'on prie.
  • Supprimer les cours de religion (déjà facultatifs) et réussir à ce que l'enseignement soit entièrement laïc.
  • Annulation du Concordat avec le Saint Siège. Ce concordat fut signé en 1953 et revu sous la "democracia" en 1976 et 1979. 
  • Elimination-récupération de toutes les aumôneries, services religieux dans les institutions publiques, prisons, ambassades etc. ce qui permettrait la récupération de ces biens propriété de l'Eglise
  • Suppression de la case destinée à l'intention de verser à l'Eglise un pourcentage (0.07 %) de ses impôts dans les déclarations de revenus.
  • Dépénalisation des offenses aux sentiments religieux.
  • Substitution de la loi actuelle de liberté religieuse par celle de "loi de Liberté de Conscience" pour supprimer le droit des espagnols à protéger leurs croyances.
  • Une autre des revendications de Podemos est : Que l'Eglise Catholique paye l'impôt sur les biens immobiliers. Cette exonération n'est pas un "privilège" accordée uniquement à l'Eglise catholique. Toutes les associations déclarées d'utilité publique, les bâtiments sièges des partis politiques, les ONGS sont pareillement exonérées, mais seule l'Eglise catholique est attaquée.
  • Suppression des célébrations religieuses dans les actes officiels

Ces derniers  mois des actes de vandalisme se sont succédés dans diverses provinces espagnoles.

Dans des villes gouvernées par Podemos ou des coalitions Podemos-parti socialiste, (Séville, Valence, Barcelone, p.ex.) des élus ont porté plainte pour s'être vu interdire d'assister à des actes religieux dans les fêtes patronales.

Une organisation laïciste, Europa Laica, proche de Podemos, a lancé une campagne appelée "ne m'inscrit pas aux cours de religion" destinée aux enfants.

Un spectacle de marionnettes organisé à Madrid pour des enfants de trois et quatre ans faisait l'apologie de la violence. On y voyait des religieuses, des gardes-civils et des juges se faire tuer et une femme enceinte s'enfoncer un couteau dans le ventre.

Le patron d'un hôpital de Barcelone a interdit les visites aux malades aux "visiteuses" catholiques

La guerre civile Espagnole n'est pas encore terminée. Elle risque de se reproduire à cause de ces gens qui profitent honteusement du dégoût provoqué par la corruption de tous les partis politiques traditionnels.

Une fois encore ce sera l'Eglise catholique qui en subira les conséquences.

____________________________________________________________________

Information supplémentaire: Rita Maestre a été acquittée. On peut y voir dans ce jugement les opinions politiques du juge et là rien de surprenant regardez ce qui se passe en France et là-bas c'est la même chose ! Soit ce juge n'avez pas les organes masculins suffisants pour braver cette gauche sectaire et christianophobe. Rita, elle, était contente de cette décision qui est un pas de plus vers la liberté.

Sa liberté à elle !

 

 

 

 

 


Date de création : 26/02/2016 @ 20:45
Dernière modification : 01/09/2017 @ 20:39
Catégorie : la guerre civile n'est pas terminée
Page lue 919 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Présentation

                     Les chrétiens persécutés

 Persécution en Espagne pendant la II République



La conduite de l'Eglise espagnole pendant la guerre civile est encore et toujours, violemment critiquée.
On l'accuse d'avoir été réactionnaire, hypocrite, fasciste, obscurantiste. Elle aurait été soumise aux puissants et aurait méprisé les pauvres. Immensément riche, elle se serait rangée du côté de la force de peur de perdre ses privilèges.

Pourtant, il suffit d'étudier un peu cette époque pour s'apercevoir que toutes ces critiques ne dépassent pas le stade de la propagande. Elles peuvent facilement être réfutées, une par une.
C'est ce que vous pourrez trouver sur ce site.

Lisez argument par argument. vous comprendrez vite qu'il suffit juste d'un peu de bon sens, pour s'en convaincre.
Puis vous pourez lire  quelques unes des horreurs commises dans la page "le massacre"
 

 



Webmaster - Infos


france_mwxx.gifJe remercie les internautes qui  donnent leurs appreciations.

Vous pourrez trouver mon livre  Le choc des deux Espagne sur la guerre d'Espagne (hors des sentiers battus et des idées toutes faites), dans toutes les Fnacs, les grandes librairies, les sites de vente par correspondance au prix de 20, 90 euros. Contribuer à rétablir la Vérité.

Merci encore

^ Haut ^