Les chrétiens persécutés

en Espagne    

Religion et République

Fermer 1 la religion pendant la II République

Fermer 2 le contexte et la persécution

Fermer 3 Le massacre

Fermer 4 Le massacre à Madrid

Fermer 5 Le massacre des" prisonniers politiques"

Fermer 6 Elaboration de la Constitution en 1931

Fermer 7 rapport du ministre Irujo

Fermer 8 les tchékas

Fermer 9 désinformation

Fermer Arguments

Fermer Judas

Fermer Le cardinal Segura

Fermer Le fascisme rouge revient

Fermer Persécution au Mexique

Fermer Précédents en France (loi 1905)

Fermer Réflexions

Fermer informations récentes

Fermer la persecucion religiosa oficializada

Fermer liste des 498 béatifiés

Réflexions

Fermer Des intélectuels catholiques?

Fermer Refexions sur la violence

Fermer a propos des Brigades Internationales

Fermer la guerre civile n'est pas terminée

Fermer le génocide vendéen

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 10 membres


Connectés :

( personne )
Contacts

 

 

 Ce site a été scindé. Il y a la partie persécution religieuse en Espagne et la partie persécution religieuse en France.
Voici le lien  pour la partie France:
http://persecution-religieuse-france.la-guerre-d-espagne.net/ 
Nom du site: Persécution religieuse et christianophobie

Sondage
appréciations
 
super
à recommander
Très bien
Bien
Passable
bof
grrrrrr
Résultats
Des intélectuels catholiques? - intélectuels catholiques: Foi,mode ou snobisme ?

 

Les intellectuels « catholiques » Véritables conversions ou mode ?

Depuis quelques années de nombreux (tout est relatif) intellectuels français ont confessé s’être convertis au catholicisme ou s’être rapproché de Dieu. Saluons déjà ce courage ! Car il faut bien du courage pour rendre publique une telle démarche. Ils démontrent ainsi qu’ils ne font pas partie du troupeau de conformistes qui bêlent bêtement leur antichristianisme ou leur laïcisme à la mode depuis des dizaines d’années.


Max Gallo
Nous trouvons Max Gallo. Le premier écrivain qui hérissa ma sensibilité par son intervention à la télévision en parlant de l’Espagne dans les années soixante. Cela prouve que l’on peut être intelligent, connu et reconnu, et raconter des conneries sur des sujets que l’on ne maîtrise pas suffisamment. Communiste puis socialiste, Secrétaire d’Etat sous tonton, puis co-fondateur du Mouvement des Citoyens, il soutient Sarkozy en 2007 (le caméléon ne fait pas mieux) il aurait retrouvé la foi en étudiant l’héritage culturel du christianisme. Saluons sa conversion si elle vraie !

Patrick Kechichian qui travailla comme critique littéraire au Monde, auteur du "Petit éloge du catholicisme" et autres. On peut donc travailler au Monde et avoir le courage de se dire chrétien ?

François Taillandier. Enseignant à l’Education Nationale –donc fcoulé dans le moule-, il la quitte pour le journalisme, qu’il quitte aussi pour se consacrer entièrement à l’écriture. Il a entrepris d’écrire une grande œuvre (La grande intrigue) sur l’évolution de la société. Il collabore à des journaux ou revues contradictoires comme La Montagne, Le Figaro, L’Humanité et Famille Chrétienne.( !?)

Jean-Claude Guillebaud. Journaliste, essayiste et écrivain. Ses thèses sont intéressantes à étudier. Entre autres, il argumente que ce n’est pas la religion qui manipule la politique, mais souvent l’inverse ; que l’opposition religion-science est une supercherie et qu’à part quelques cas d’obscurantisme, l’Eglise a toujours encouragé la Science ; il assure que la plupart des conflits idéologiques meurtriers contemporains ont été menés par des non-religieux, mais qui ont "utilisé" la religion, alors que les autorités religieuses s'y sont opposées.

François Sureau. Écrivain né en 1957, avocat, énarque, maître des requêtes au Conseil d'État, cofondateur et codirecteur de la Revue française d'économie, président fondateur de l'association Pierre-Claver, venant en aide aux personnes déplacées de leur pays d'origine, membre du comité de rédaction de Commentaire, collabore à l'Express et au Figaro. Ila écrit notamment Inigo, Portrait, Gallimard, Octobre 2010.La Chanson de Passavant, Gallimard, 2005.Les Hommes n'en sauront rien, Grasset, 1995. L'Infortune, Grand Prix du roman de l'Académie française, Gallimard, 1990.L'Indépendance à l'épreuve, éditions Odile-Jacob, 1988 (économie). Terre inconnue, récit de voyage, éditions Saint-Germain-des-Prés.

Pierre Manent. Normalien, agrégé de philosophie, il est depuis 1992 directeur d'études à l'EHESS, et aujourd'hui au Centre de recherches politiques Raymond Aron et professeur associé à Boston Collège (Massachusetts, États-Unis). Auteur de La cité des hommes, entre autres, il a participé à la création de la revue Commentaire en 1978 et a été assistant auprès de Raymond Aron (1905-1983) au Collège de France.
Dans Les Libéraux et Tocqueville et la nature de la démocratie, sa réflexion politique se concentre autour de deux questions. D'abord, il essaie de retracer la naissance de la philosophie politique moderne puis il contribue à un mouvement de redécouverte des grands textes libéraux français (François Guizot, Benjamin Constant, et Alexis de Tocqueville)
Il étudie aussi le passage de la philosophie politique de la Grèce à Rome, puis au christianisme.

Fabrice Hadjadj. Enfant d’une famille juive avec des parents révolutionnaires maoïstes soixante-huitards. Anarchiste et par conséquences athée, Il se définit ainsi : je suis un juif avec un nom arabe et de confession catholique. C’est vrai qu’il s’est soudainement converti au catholicisme et fait baptiser à l’abbaye de Solesmes en 1998. Professeur de philosophie et de littérature dans un lycée privé, en faculté à l'Institut de Philosophie Comparée de Paris, et au séminaire à Toulon (Var), il est l’auteur de Et les violents s'en emparent, Les Provinciales, La Terre chemin du ciel, À quoi sert de gagner le monde, Une vie de saint François Xavier, La Foi des démons ou l'athéisme dépassé. Et de nombreuses autres œuvres.

Alix de Saint-André. Journaliste et écrivain Elle s'est fait connaître comme chroniqueuse dans Nulle part ailleurs sur Canal+ auprès de Jérôme Bonaldi. Elle a travaillé dans les magazines Elle ou Le Figaro Magazine. Elle a écrit : L'ange et le réservoir de liquide de freins (1994) Papa est au Panthéon (2001) Ma nanie, (2003) Il n'y a pas de grandes personnes (2007) .
Dans En avant, route ! (2010) elle raconte ses trois voyages à pied vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Pour elle pas de conversion miracle. Elle est née dans un milieu catholique !


Est-ce une mode ? Un snobisme ? ou de vraies conversions ?
 


Date de création : 16/09/2011 @ 23:42
Dernière modification : 31/12/2012 @ 08:59
Catégorie : Des intélectuels catholiques?
Page lue 1054 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Présentation

                     Les chrétiens persécutés

 Persécution en Espagne pendant la II République



La conduite de l'Eglise espagnole pendant la guerre civile est encore et toujours, violemment critiquée.
On l'accuse d'avoir été réactionnaire, hypocrite, fasciste, obscurantiste. Elle aurait été soumise aux puissants et aurait méprisé les pauvres. Immensément riche, elle se serait rangée du côté de la force de peur de perdre ses privilèges.

Pourtant, il suffit d'étudier un peu cette époque pour s'apercevoir que toutes ces critiques ne dépassent pas le stade de la propagande. Elles peuvent facilement être réfutées, une par une.
C'est ce que vous pourrez trouver sur ce site.

Lisez argument par argument. vous comprendrez vite qu'il suffit juste d'un peu de bon sens, pour s'en convaincre.
Puis vous pourez lire  quelques unes des horreurs commises dans la page "le massacre"
 

 



Webmaster - Infos


france_mwxx.gifJe remercie les internautes qui  donnent leurs appreciations.

Vous pourrez trouver mon livre  Le choc des deux Espagne sur la guerre d'Espagne (hors des sentiers battus et des idées toutes faites), dans toutes les Fnacs, les grandes librairies, les sites de vente par correspondance au prix de 20, 90 euros. Contribuer à rétablir la Vérité.

Merci encore

^ Haut ^